Un Syrien a été arrêté au Liban et déféré devant la justice pour des communications téléphoniques vers Israël et des contacts avec des Israéliens, a annoncé vendredi l’armée libanaise dans un communiqué.

Pays voisins, le Liban et Israël sont techniquement en état de guerre et Beyrouth interdit notamment à ses ressortissants de se rendre en Israël.

Les renseignements militaires libanais ont « déféré devant la justice compétente » un Syrien présenté uniquement par ses initiales « pour avoir contacté des numéros israéliens et avoir été en contact avec des personnes de nationalité israélienne présents dans les territoires palestiniens occupés », ont-ils indiqué dans un court communiqué.

Fin août, la tension est montée d’un cran entre le Liban et Israël avec l’envoi de deux drones chargés d’explosifs sur la banlieue sud de Beyrouth, bastion du mouvement chiite du Hezbollah, allié de l’Iran et ennemi de l’Etat hébreu.

Etiquette: ; ; ;