La vidéo montrant une séance de bizutage au sein du 35e Régiment d’infanterie (RI) de Belfort a fait le buzz sur les réseaux sociaux. L’armée de terre vient de sortir de son silence, déclarant qu’elle «ne tolère pas de tels comportements» et assurant que les responsables ont été sanctionnés.

Fin août, une vidéo apparue sur les réseaux sociaux a dévoilé une fausse remise de grades au sein du 35e Régiment d’infanterie (RI) de Belfort, lors de laquelle des instructeurs violentent des recrues. Il est possible de voir lesdits instructeurs asséner des coups de poing, de genou ainsi que des gifles aux jeunes militaires.

Depuis, la séquence a été visionnée plusieurs centaines de fois mais l’armée de terre n’a réagi que récemment. Cette dernière a affirmé, sur Twitter, qu’elle ne tolérait pas «de tels comportements de quiconque envers quiconque»:

«Cette affaire est connue, prise en compte et les responsables ont été sanctionnés.»

Etiquette: ; ; ;