Des chaînes de télévision irakiennes ont été prises pour cible, samedi 5 octobre, à Bagdad, en Irak.

Leurs locaux, tous installés sur une même avenue, ont été attaqués tard dans la soirée par des hommes masqués et habillés en noir selon les journalistes présents sur place. Une attaque contre la presse qui intervient en pleine semaine de manifestations.

Selon les témoins sur place, 17 pickups sont arrivés, dans lesquels il y avait à chaque fois cinq hommes, habillés en noir. Les véhicules n’avaient pas de plaques d’immatriculation, ils étaient munis de casques et de gilets pare-balles, d’armes légères et d’équipements militaires.

Etiquette: ;