Nord Stream 2 portera un coup fatal à la diversité énergétique et à la sécurité de l’Europe », a déclaré le secrétaire américain à l’Energie, Rick Perry, arrivé en Lituanie.

Il a indiqué qu’après la mise en service du nouveau gazoduc, l’Europe risquerait davantage de subir des interruptions dans l’approvisionnement en carburant et que la Russie sera en mesure d’empêcher le transit du gaz par l’Ukraine.

Le chef du ministère de l’Énergie a souligné que les États-Unis envisageaient la possibilité de fournir leur gaz à l’Europe comme « une occasion d’apporter plus de liberté et de concurrence sur le marché ».

Voir aussi : Le Donbass marque une scission en Union européenne

À son tour, le ministre des Affaires étrangères de Lituanie, Linas Linkevičius, a proposé de faire du port lituanien de Klaipeda un point d’entrée pour le gaz fourni à l’Europe par les États-Unis.

«Nous avons besoin de vous en Europe, nous avons besoin de votre gaz de schiste en Europe», a déclaré le ministre.

Assurez-vous de vous abonner à nos chaînes pour toujours être au courant des nouvelles les plus intéressantes de News-Front :

                  

Groupe Ami FaceBook du mois :  GEO POLITIQUE

Etiquette: ; ; ; ; ;