Le porte-parole du président russe, Dmitri Peskov, a insisté de nouveau sur la position de son pays appelant au retrait de toutes les forces militaires étrangères existant illégalement en Syrie.

Peskov a indiqué, dans des déclarations faites aujourd’hui à Moscou, que le régime turc devrait s’engager à la solution politique de la crise en Syrie et éviter les mesures qui l’entravent.

Peskov a nié que le président russe Vladimir Poutine ait discuté par téléphone avec le président turc Recep Tayyip Erdogan de tout nouveau plan “militaire” pour son régime en Syrie.

“Nous espérons que la Turquie respecte la souveraineté et l’intégrité territoriale de la Syrie”, a déclaré Peskov, soulignant la nécessité de combattre les terroristes partant du principe de l’unité et de l’intégrité territoriale de la Syrie.

Etiquette: ; ; ; ; ;