Le réalisateur et producteur français Luc Besson, accusé par l’actrice Sand Van Roy de viols, a qualifié cette affaire de «mensonge de A à Z» et a assuré n’avoir jamais été violent, de quelque manière que ce soit, avec une femme.

Dans un extrait de l’interview accordée à BFMTV, qui sera diffusée le 8 octobre, le réalisateur français Luc Besson revient sur les accusations de viols dont il fait l’objet de la part de l’actrice Sand Van Roy:

«Cette affaire est un mensonge de A à Z», martèle-t-il devant la journaliste Apolline de Malherbe.

Puis il insiste sur le fait qu’il n’a jamais agressé aucune femme de sa vie:

«Je n’ai jamais violé une femme de ma vie. Je n’ai jamais levé ma main sur une femme. Je n’ai jamais menacé une femme. Je n’ai jamais contraint physiquement ou moralement une femme à quoi que ce soit. Je n’ai jamais drogué une femme, comme j’ai pu le lire. Ceci est un mensonge.»

Luc Besson a néanmoins confirmé qu’il avait eu une relation avec la jeune femme en question:

«J’ai des responsabilités. J’ai commis des erreurs et j’ai fait des fautes J’ai aussi menti moi-même. […] J’ai eu une relation avec cette jeune personne, pendant deux ans, qui était une relation affective. J’ai trahi ma femme et mes enfants. Ça m’est arrivé plusieurs fois en vingt ans de mon mariage.»

Etiquette: ; ; ; ;