Un agent du FBI américain a interrogé pendant une heure une parlementaire russe arrivée à New York pour un forum international avant de lui proposer de s’entretenir dans un cadre privé, a annoncé l’ambassadeur de Russie aux États-Unis. Le FBI ne commente pas la situation que le Kremlin juge inacceptable.

La députée à la Douma (chambre basse du parlement russe) Inga Ioumacheva, arrivée à New York pour le forum russo-américain Dialogue Fort Ross, a été interrogée par un agent du FBI qui lui a ensuite proposé de poursuivre cet entretien dans un café, a annoncé l’ambassadeur de Russie aux États-Unis, Anatoli Antonov.

«Elle a été interpellée à l’aéroport de New York. On l’a invité dans une salle privée où un agent du FBI, qui s’est présenté, l’a interrogé pendant une heure. Qui plus est, elle s’est vu proposer de rencontrer l’agent dans un cadre informel pour poursuivre leur discussion», a indiqué l’ambassadeur.

En plus, les questions posées par l’agent américain étaient «non acceptables, vagues et incompréhensibles» pour Mme Ioumacheva, membre du comité parlementaire russe pour les affaires internationales, a-t-il ajouté.

Selon le diplomate, l’ambassade russe a envoyé une note de protestation au Département d’État américain et espère obtenir des explications à propos de cette tentative de «sonder le terrain» en abordant ainsi une députée russe.

M.Antonov a en outre déclaré avoir demandé à ses collègues du consulat général de Russie à New York d’escorter Mme Ioumacheva jusqu’à son avion pendant son voyage de retour.

Etiquette: ; ; ;