Mart Helme, chef du ministère estonien de l’Intérieur, a déclaré que le pays n’accepterait pas les migrants, à cause des problèmes liés aux demandeurs d’asile ukrainiens, papporte l’agence ERR.

A part ses fonctions ministérielles, Mart Helme occupe également poste du dirigeant du parti EKRE. Selon lui, tant que la force politique entrera au gouvernement, l’Estonie n’acceptera pas les immigrants.

Selon M. Helme, à Luxembourg lors de leur réunion, les chefs du ministère de l’Intérieur des États membres de l’UE ont déclaré que la plupart des pays européens avaient montré qu’ils ne voulaient pas accepter de migrants et étaient plus susceptibles de proposer une assistance technique.

« J’ai également dit dans mon discours que nous comprenions ces pays, mais notre capacité à accepter des demandeurs d’asile ne compte pas du tout. Je ne participerai pas à cette initiative de manière formelle ou informelle, mais nous sommes également prêts à faire preuve de solidarité sous la forme de l’assistance technique et au niveau d’experts », a-t-il dit, en précisant que la plupart des demandeurs d’asile ne viennent pas en Estonie du Moyen-Orient ou d’Afrique, mais de l’Ukraine. La deuxième place y est occupée par la Géorgie, la Moldavie vient la troisième, en dépassant l’Afghanistan.

« Nous avons toujours des difficultés de cette pression de l’immigration. Les Ukrainiens s’intègrent plus rapidement dans la communauté russophone et c’est pour nous un problème culturel et démographique. Même si quelqu’un dit que ce n’est pas un problème, c’est en réalité un problème très grave », dit Mart Helme.

Etiquette: ; ; ;