La France condamne « très fermement » l’offensive turque lancée, mercredi 9 octobre, dans le nord de la Syrie et va saisir le Conseil de sécurité de l’ONU, a déclaré la secrétaire d’État aux Affaires européennes, Amélie de Montchalin.

Les ministres Jean-Yves Le Drian et Florence Parly estiment que l’opération doit « cesser ».

La réaction est intervenue quelques instants après le début de l’opération militaire turque en Syrie, ce mercredi. « La France, l’Allemagne et le Royaume-Uni sont en train de finaliser une déclaration commune qui sera extrêmement claire sur le fait que nous condamnons très fortement et très fermement ce qui est rapporté », a indiqué la secrétaire d’État française aux Affaires européennes, Amélie de Montchalin, devant la commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale.

« Nous saisissons le Conseil de sécurité des Nations unies et cherchons la plus grande coalition (possible) pour apporter le sujet le plus rapidement en discussion » au niveau international, a ajouté la secrétaire d’État. La France a consulté ses partenaires européens pour « examiner toutes les options », dont la saisine du Conseil de sécurité, a-t-on ajouté, sans plus de précisions, au ministère des Affaires étrangères.