Le candidat à l’élection présidentielle Nabil Karoui est sorti de prison dans la soirée de mercredi, à quatre jours du second tour. L’homme d’affaires a été arrêté le 23 août, après des accusations de fraude fiscale et de blanchiment d’argent.

À quatre jours du second tour de la présidentielle tunisienne, le candidat finaliste Nabil Karoui a été ibéré mercredi 9 octobre. Il a quitté dans la soirée la prison de la Mornaguia, à 20 km de Tunis, sur décision de la Cour de cassation.

Nabil Karoui a été accueilli par ses partisans à sa sortie. Certains d’entre eux l’ont porté sur leurs épaules avant qu’il ne quitte les lieux sans faire de déclaration. « Il aura deux jours pour faire campagne, car samedi c’est silence électoral », rapporte la chaîne France 24.

Etiquette: ; ;