Jusqu’à présent détenus par les forces, deux combattants de l’État islamique ont été placés sous la responsabilité des Américains, du fait de l’attaque turque en Syrie.

Deux importants jihadistes du groupe État islamique (EI) détenus par les forces kurdes en Syrie ont été placés sous le contrôle de l’armée américaine en raison de l’offensive turque, a confirmé mercredi un responsable américain de la Défense, alors que selon la presse américaine il s’agirait de deux Britanniques, membres d’un groupe surnommé les « Beatles ».

Le Washington Post et CNN affirment que ces deux jihadistes sont Alexanda Amon Kotey et El Shafee el-Sheikh, qui faisaient partie d’un quatuor surnommé par leurs otages « les Beatles » en raison de leur accent anglais. Leur unité avait enlevé des journalistes étrangers, torturé et décapité certains captifs, parmi lesquels le journaliste américain James Foley.

« Je peux confirmer que nous avons récupéré des les « Forces démocratiques syriennes », dominées par les Kurdes, le contrôle de deux membres haut placés de l’EI », a indiqué mercredi un responsable américain de la Défense.

Les deux hommes « ont été placés en détention militaire », « en dehors de la Syrie », a-t-il ajouté.Selon la presse américaine, ils sont détenus en Irak.

Plusieurs pays redoutent que l’offensive turque contre les forces kurdes, alliées des Occidentaux dans la lutte contre l’EI, ne permette un sursaut du groupe jihadiste alors qu’environ 10 000 combattants sont détenus dans des camps contrôlés par la milice kurde des Unités de protection du peuple (YPG).

Etiquette: ; ;