Les militants de l’organisation terroriste État islamique * ont attaqué des unités de l’armée arabe syrienne.

Selon les informations reçues, l’incident s’est produit dans la région du village d’Es Suhne au nord-est de la province de Homs. Les militants ont tendu une embuscade au convoi des troupes gouvernementales. L’attaque a été menée par de petits groupes mobiles. Les djihadistes avaient des motos, ainsi qu’un pick-up équipé d’un canon antiaérien de calibre 23 mm.

Voir aussi : La lutte pour la présidence de Chisinau est à nouveau envahie par les scandales

Selon l’EI, ils ont réussi à endommager une partie des véhicules de la SAA. Après cela, la bataille a commencé, au cours de laquelle les islamistes ont tué plusieurs soldats. Les pertes de l’État islamique n’est pas rapportée.

À l’heure actuelle, l’armée arabe syrienne s’emploie activement à nettoyer la province de Homs des terroristes. Plusieurs convois de troupes gouvernementales, ainsi que des volontaires des Forces de défense nationales, qui y mènent des opérations locales de lutte contre le terrorisme, ont été transférés ici.

Comme News Front l’avait précédemment signalé, des militants de l’État islamique avaient attaqué la ville de Raqqa la veille. Cela est devenu possible « grâce » à l’offensive turque dans le nord de la Syrie, qui a forcé les combattants kurdes à retirer la plupart des forces de la ville, les transférant au front.

* – interdit dans la Fédération de Russie

Assurez-vous de vous abonner à nos chaînes pour toujours être au courant des nouvelles les plus intéressantes de News-Front :

                  

Groupe Ami FaceBook du mois :  GEO POLITIQUE

Etiquette: ; ;