Une explosion à bord d’un tanker iranien au large du port saoudien de Djeddah a provoqué un incendie et une fuite de pétrole en mer Rouge, rapporte vendredi l’agence Isna. L’Iran évoque « deux explosions » causées par « des frappes de missiles ».

L’information a été révélée par l’agence de presse iranienne Isna et la télévision nationale. Une explosion a mis le feu à un pétrolier qui appartient à la Compagnie pétrolière nationale iranienne (NIOC), près du port saoudien de Djeddah à environ 100 kilomètres des côtes saoudiennes, vendredi 11 octobre. L’incident a ensuite provoqué une fuite de pétrole dans la mer Rouge, a précisé la télévision.

Tous les membres d’équipage sont en vie, a affirmé l’agence iranienne Nour. « Aucun des membres de l’équipage n’a été blessé lors de l’explosion. La situation est sous contrôle », a ajouté l’agence de presse, proche des Gardiens de la Révolution.

Etiquette: ; ; ;