La question de sanctions européennes contre la Turquie après son offensive contre les forces kurdes du nord-est de la Syrie, alliées des Occidentaux dans la lutte antidjihadistes, «sera débattue au Conseil européen la semaine prochaine», a déclaré La secrétaire d’Etat française aux Affaires européennes.

«Évidemment que c’est sur la table», a répondu Amélie de Montchalin à une question sur l’éventualité de sanctions européennes contre Ankar. «Ce sera débattu au Conseil européen la semaine prochaine», a-t-elle ajouté. L’offensive turque vise la milice kurde des YPG, soutenue par les Occidentaux dans la lutte contre le groupe Etat islamique (EI), mais qu’Ankara considère comme un «groupe terroriste».

Etiquette: ; ; ;