Sur demande de 5 pays européens, à savoir : la Grande Bretagne, la France, l’Allemagne, la Belgique et la Pologne, le Conseil de sécurité a tenu une séance à huis clos pour examiner l’agression turque contre les territoires syriens.a tenu sa séance.

Au terme de la séance, les cinq pays membres européens du Conseil de sécurité ont publié un communiqué dans lequel ils ont appelé le régime turc à arrêter son agression contre les territoires syriens.

Selon l’agence France-Presse, les cinq pays européens ont réclamé au régime turc d’arrêter son acte militaire unilatéral en Syrie, soulignant leur profonde inquiétude devant l’agression qui menace de faciliter l’apparition de nouveau du réseau terroriste « Daech » et constitue une grande menace pour la sécurité régionale, internationale et européenne.

Les cinq pays européens ont de même rejeté les plans du régime turc sur la création de la soi-disant « zone sûre ».