La France a demandé jeudi une réunion d’urgence de la coalition internationale sous commandement américain engagée dans la lutte contre le groupe Etat islamique (EI), au lendemain du lancement de l’offensive turque dans le nord-est de la Syrie.

« Il faut que cette coalition internationale se réunisse parce qu’on est dans une situation nouvelle et parce que le combat contre Daech (acronyme arabe de l’EI) risque de reprendre, parce que Daech n’attend que cette opportunité pour sortir », a déclaré le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian sur la chaîne publique France 2.

Cette coalition antidjihadiste, mise sur pied par Washington en 2014 pour combattre l’EI en Irak et en Syrie avec l’appui de forces locales, comprend plus de 60 pays, dont la France, la Grande-Bretagne l’Australie, le Canada mais aussi la Turquie.

L’offensive de la Turquie a provoqué un tollé international, plusieurs pays craignant une résurgence du groupe djihadiste.

« La France demande à ce que cette coalition (…) se réunisse aujourd’hui et dise +voilà quelle est la situation, comment est-ce qu’on fait, qu’est-ce que vous Turcs voulez faire, qu’est-ce que vous Américains voulez faire, comment est-ce qu’on assure la sécurité des lieux où il y a aujourd’hui des djihadistes et des combattants en prison+, bref mette tout sur la table de manière claire pour que chacun assume ses responsabilités », a relevé Jean-Yves Le Drian.

Etiquette: ; ; ;