Les autorités de la soi-disant République du Kosovo, autoproclamée, ont reçu un message clair de la part de la communauté internationale leur disant qu’elles ne pourront pas devenir membres d’Interpol cette année, ont rapporté les médias locaux.

« Aucun nouveau pays n’a reconnu l’indépendance du Kosovo entre les deux réunions de l’organisation au cours desquelles la question de l’adhésion a été examinée », écrit le journal Kocha Ditore dans Prison, citant la décision prise par Interpol de refuser les Kosovars l’année dernière.

La demande d’accès n’a pas encore été retirée simplement à cause des pressions politiques exercées par le Premier ministre à la retraite, Ramush Haradinoy, a précisé la chaîne de télévision et de radio RTS.

Etiquette: ; ;