Les soldats japonais s’activaient dimanche pour porter secours aux habitants piégés par les nombreuses inondations provoquées par le puissant typhon Hagibis, qui a tué au moins 11 personnes et fait plus d’une douzaine de disparus.

Maisons submergées, glissements de terrain, cours d’eau en furie: la tempête chargée de pluies d’une intensité «sans précédent» a semé la désolation en traversant le centre et l’est Japon dans la nuit de samedi à dimanche.

Des habitants ont été ensevelis dans des glissements de terrain ou noyés dans leurs habitations ou dans des véhicules emportés par les eaux, parmi lesquels un enfant dont le corps a été retrouvé dans une rivière, à l’intérieur ou près d’une voiture.

D’importantes inondations étaient signalées dans la région centrale de Nagano, où une digue a lâché, déversant les eaux de la rivière Chikuma sur une zone résidentielle dont les habitations ont été inondées jusqu’au premier étage.

Etiquette: ; ; ;