Quelque 500 Kurdes de Syrie ont fui ces quatre derniers jours vers le Kurdistan irakien voisin face à la progression de l’offensive militaire turque dans le nord de la Syrie, ont indiqué mercredi 16 octobre des responsables.

Toutes ces familles ont été escortées vers des camps de déplacés installés dans le nord-ouest de l’Irak, où des millions de déplacés irakiens avaient trouvé refuge depuis la percée du groupe Etat islamique (EI) en 2014, a précisé un responsable provincial de Dohouk, région kurde frontalière de la Syrie. Il a précisé, sous le couvert de l’anonymat, que ces réfugiés étaient arrivés en plusieurs vagues. De leur côté, les ONG opérant au Kurdistan irakien se disent en état d’alerte depuis qu’Ankara a lancé il y a une semaine une opération militaire dans le nord de la Syrie, visant la milice kurde syrienne des Unités de protection du peuple (YPG), alliée des Occidentaux dans la lutte antidjihadistes.

Etiquette: ; ;