Le premier ministre espagnol, Pedro Sanchez, a demandé publiquement mercredi aux autorités de Catalogne de «condamner clairement» les violences dans cette région secouée par des manifestations séparatistes.

Le chef du gouvernement régional catalan «Quim Torra et les membres de son gouvernement ont le devoir politique et moral de condamner clairement et sans l’excuser le recours à la violence en Catalogne», a déclaré Pedro Sanchez dans une brève conférence de presse, alors que des affrontements entre manifestants et policiers reprenaient à Barcelone pour la troisième nuit consécutive.

Etiquette: ; ; ;