La frontière routière entre l’Espagne et la France était «coupée dans les deux sens» par des manifestants indépendantistes catalans au cinquième jour de la mobilisation contre la condamnation de leur dirigeants par la justice espagnole, a indiqué vendredi matin le gouvernement espagnol.

Les manifestants ont coupé les routes «dans les deux sens» sur l’autoroute AP7 au niveau de La Jonquera près de Gérone, ainsi que la National II (NII) près de la frontière franco-espagnole, selon le ministère des transports espagnol.

A LIRE : Le président de la Catalogne Quim Torra a proposé un nouveau vote sur l’indépendance

Barcelone a vécu de nouvelles tensions dans la nuit de jeudi à vendredi, au quatrième jour de la mobilisation des indépendantistes catalans contre la condamnation de leurs dirigeants par la justice espagnole. Les indépendantistes catalans s’insurgent contre les lourdes peines de 9 à 13 ans de prison infligées lundi aux leaders séparatistes pour leur rôle dans la tentative de sécession de 2017.

A LIRE : De nouvelles manifestations en Catalogne suite aux condamnations dures

Vendredi, jour de «grève générale» en Catalogne, des «marches de la liberté» parties de toute la région doivent converger à Barcelone pour une grande manifestation prévue à 15H00 GMT.

Etiquette: ; ; ; ;