Atout jeunesse des libéraux, Justin Trudeau est arrivé au pouvoir en 2015 avec des promesses de changements et de nouvelle politique. Quatre ans plus tard, il apparaît usé alors que les Canadiens élisent lundi leurs 338 députés fédéraux.

Les élections législatives canadiennes qui se déroulent lundi 21 octobre prennent des allures de référendum pour ou contre le gouvernement Trudeau. Quatre ans après une victoire surprise, Justin Trudeau et son parti libéral sont au coude-à coude avec leurs principaux rivaux, les conservateurs d’Andrew Scheer.

La campagne s’est en effet achevée sur une égalité quasi parfaite dans les intentions de vote entre les deux grands partis qui alternent au pouvoir depuis 1867. Du jamais vu depuis des décennies selon les commentateurs. Un sondage de l’institut Nanos Research pour le journal Globe and Mail et CTV, publié samedi, donne les libéraux, au pouvoir, à 32,6 % des voix, devant les conservateurs,  à 30,3 %. Le Nouveau parti démocratique (NPD), qui se dispute les mêmes électeurs que les libéraux, arriverait troisième avec 18,4 %.

Etiquette: ;