Le président turc a déjà volé du pétrole et du blé de Syrie et a également exporté des usines d’Alep, a ajouté Assad.

La Turquie a l’intention de s’emparer des régions du nord de la Syrie, a déclaré le président Bachar al-Assad. Selon SANA, il a déclaré cela mardi, le 22 octobre, lors d’une visite aux troupes syriennes dans la province d’Idlib.

« Le président turc a volé son huile et son blé à la Syrie, ainsi que des plantes à Alep, et maintenant Erdogan veut voler une partie de la terre syrienne avec ses richesses naturelles », a déclaré Assad.

Il a souligné que pour la Syrie « chaque parcelle de son territoire est d’égale importance, le développement de la situation militaire revêt donc une importance capitale ».

« Nous avons parlé et continuons à dire que la bataille à Idlib est cruciale et mettra fin à l’anarchie et au terrorisme dans toutes les régions de la Syrie », a déclaré Assad, se référant à l’armée.

À la veille d’Erdogan, l’organisation turque a pris le contrôle de 111 colonies en Syrie depuis le début de l’opération « Source de Paix ».

Auparavant, il avait affirmé que la Turquie n’avait pas l’intention de s’emparer des territoires syriens, mais bien de créer une zone de sécurité dans la région pour accueillir des millions de réfugiés syriens.

Etiquette: ; ; ;