Le Maroc veut encourager ses citoyens à rapatrier leur argent déposé à l’étranger en proposant une amnistie fiscale de 5% dans le cadre du projet de loi de finances 2020.

Dans le cadre du projet de loi de finances 2020, le gouvernement marocain a décidé d’introduire une mesure incitative pour les citoyens détenteurs de capitaux à l’étranger, afin de les encourager à les rapatrier.

Ainsi, le site d’information Bladi.net indique que le gouvernement prévoit une amnistie fiscale au profit de ceux-ci. Cette mesure incitative vise à réduire la fuite des capitaux, est-il précisé.Le média souligne que cette mesure sera effective du 1er janvier au 31 octobre 2020. Elle permettra, à ceux qui le souhaitent, de bénéficier d’une amnistie fiscale de 5%, en cas de dépôt de 75% des fonds en devises étrangères et de 25% en dirham marocain.

Derrière cette disposition, le gouvernement souhaite faire augmenter le PIB de 3,7% et réduire le déficit budgétaire à 3,5%.

En 2014, une mesure similaire avait permis le rapatriement de trois milliards de dollars.

Etiquette: ; ; ; ;