À Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne), dans la nuit du 21 au 22 octobre, une nouvelle agression a eu lieu contre des pompiers appelés pour éteindre des feux de poubelles, puis contre les policiers venus à leur rescousse, déplore la préfecture de police.

Les agressions contre les pompiers et policiers continuent de se multiplier. La dernière en date a eu lieu cette nuit à Champigny-sur-Marne (Île-de-France).

Selon Le Parisien, peu avant 3 heures du matin, le 22 octobre, les sapeurs-pompiers de Paris ont été appelés pour éteindre plusieurs feux de poubelles sur l’avenue du 11-Novembre 1978. Mais sur place, la dizaine de soldats du feu mobilisée a été accueillie à coups de jets de projectiles.

La préfecture de police a indiqué que les policiers venus les assister ont été ciblés par des tirs de mortier et ont été contraints de recourir aux lanceurs de balles de défense sans pour autant faire de blessés.

Trois mineurs ont été interpellés et placés en garde à vue et trois engins incendiaires ont été saisis.

Cette agression a eu lieu une semaine seulement après que les pompiers professionnels ont défilé à Paris pour dénoncer, entre autres, les agressions dont ils sont régulièrement victimes.Les policiers ne sont pas non plus ménagés. Vendredi 18 octobre, les forces de l’ordre ont été attaquées à plusieurs reprises par une quinzaine d’individus à Mureaux (Yvelines): leur véhicule a été touché par des projectiles et des tirs de mortier.

Etiquette: ; ; ;