Frédéric Fromet lance une polémique autour de la sexualité du seigneur Jésus-Christ (Vidéo)

Le chansonnier Frédéric Fromet a une nouvelle fois créé la polémique après avoir interprété une chanson intitulée «Jésus est pédé» dans une émission du 10 janvier sur France Inter.

De nouveau, une chanson interprétée par Frédéric Fromet vendredi 10 janvier dans une émission de la radio France Inter n’est pas passée inaperçue. Au cœur d’une polémique après son sketch musical «Elle a cramé, la cathédrale», le chansonnier comique a cette fois entonné un titre intitulé «Jésus est pédé».

«Jésus, Jésus, Jésus est pédé, membre de la LGBT, du haut de la croix pourquoi l’avoir cloué, pourquoi l’avoir pas enculé», indiquent les paroles de la chanson pour n’en citer que quelques-unes.

Une fois le titre interprété, Charline Vanhoenacker a tenu à rappeler que le «droit au blasphème est un droit, que si on ne l’utilise pas il s’use, et qu’on est Charlie».

La chanson de Frédéric Fromet fait référence à la polémique qui a éclaté au Brésil autour de la fiction controversée «La Première Tentation du Christ», dans laquelle Jésus semble entretenir une relation homosexuelle.

Réalisée par le collectif d’humoristes brésiliens Porta dos Fundos, elle a été mise en ligne le 3 décembre par Netflix. La vidéo a été par la suite vertement critiquée par des associations catholiques et évangéliques. Le 8 janvier, un juge de Rio de Janeiro a ordonné à Netflix de retirer la fiction avant que deux jours plus tard la Cour suprême ne donne raison à la plateforme de vidéos et n’annule la décision judiciaire précédente.Par le passé, l’humoriste s’était déjà fait remarquer avec son sketch intitulé «Elle a cramé, la cathédrale», interprété le 19 avril dernier, soit quatre jours après l’incendie de Notre-Dame de Paris. Reprenant l’air de la comédie musicale de 1998, Frédéric Fromet a tourné à l’époque en dérision l’incendie qui avait ravagé l’édifice religieux. Le CSA a indiqué avoir reçu «près de 3.000 saisines, au 7 mai 2019» en lien avec le titre.

Сommentaires:

Chargement ...