Au Liban, les hommes politiques pourchassés dans les lieux publics

Pas de répit pour les hommes politiques libanais. Dans les restaurants ou les supermarchés, les politiciens sont pourchassés par les militants dès qu’ils s’affichent en public.

Un phénomène nouveau qui reflète l’étendue de la grogne populaire. Le vice- président du Parlement, Elie Ferzli, et le député Sami Fatfat en ont récemment fait les frais, alors qu’ils se trouvaient dans des restaurants de la capitale.

Сommentaires:

Chargement ...