Une organitaion radicale ukranienne prépare une provocation à la frontière avec la Crimée

Le chef du «Mejlis», organisation interdite en Fédération de Russie Refat Tchubarov ne pense pas abandonnera pas les plans de la soi-disant marche en Crimée.

Au contraire, il continue de rassembler des gens, y compris des politiciens, qui marcheront avec lui dans la région de Kherson jusqu’au point de contrôle de frontière (PCF) de Chongar, pour entrer ensuite sur le territoire de la Crimée. Le chef de « Mejlis » en a présneté les détails sur les ondes de la chaîne d’ATR.

Selon lui, l’idée est de rassembler le plus de personnes est possible. L’organisation s’efforce d’impliquer des députés ukrainiens, des politiciens publics et des représentants d’organisations internationales européennes pour la marche prévue.

«Nous faisons tout pour que la marche ait lieu. Je ne doute pas qu’il aura lieu. Nous ne pouvons pas dire l’heure, mais ce sera dans les mois à venir. Il est associé à d’autres événements qui auront lieu dans différentes capitales, notamment à Moscou. Mais, pas de notre côté. Mais nous nous connectons. Le fait est que lorsque vous planifiez une action, elle ne doit pas seulement résonner, mais avoir des résultats », a déclaré Chubarov.

Сommentaires:

Chargement ...