De nouveaux faits arrivent : L’Occident se souvient soudainement du MH17

Au cours de la sixième année de la pseudo-enquête du dénommé International Investigation Group dans le cas du crash dans le Donbass d’un avion de ligne malaisienn, La Haye a soudainement trouvé un « témoin ».

Selon « Ukrainian Television News Service », ces informations ont été communiquées au tribunal de district de La Haye. Il est à noter que le nom du «témoin» n’a pas été rendue publique, mais a été assuré qu’il comparaîtrait devant les juges.

Comme News Front l’a déjà signalé, l’Occident essaie depuis plusieurs années de blâmer la Russie pour le crash de l’avion de ligne malaisien. Ils n’y perçoivent pas d’autres arguments. En particulier, la soi-disant équipe internationale d’investigation n’a même pas pris en compte les faits publiés par le ministère de la Défense de la Fédération de Russie, indiquant que le missile lancé sur l’avion appartenait à l’Ukraine. L’ancien lieutenant-colonel du SBU, qui s’est rendu du côté de la Russie, dans un documentaire sensationnel, a révélé de nouveaux détails jusque-là inconnus de l’accident d’avion, faisant référence à des documents des services spéciaux ukrainiens.

Сommentaires:

Chargement ...