Coronavirus sème de la panique dans la bande de Gaza

Les Palestiniens ont manifesté mardi contre la décision du Hamas de fermer l’hôpital algérien de Khan Younès au cas où des patients atteints de coronavirus seraient trouvés dans la bande de Gaza, a rapporté mardi soir le site Mako.

Coronavirus sème de la panique dans la bande de Gaza

L’hôpital a été construit par l’Algérie il y a quelques mois.

Les résidents affirment que l’établissement devrait être utilisé pour traiter la population locale et que, si des patients étaient atteints de coronavirus, ils devraient recevoir des soins médicaux en étant isolé des grands centres de population.

A LIRE : Les organisateurs des JO-2020 de Tokyo « extrêmement inquiets » à cause du coronavirus

La foule est entrée par effraction dans l’hôpital, a cassé des machines et jeté des pierres sur des policiers palestiniens envoyés pour rétablir l’ordre.

Le nombre d’infections confirmées au nouveau coronavirus en Chine a grimpé à plus de 20 400 et il s’est propagé dans près d’une trentaine de pays.

Il a fait jusqu’à présent 425 morts en Chine continentale (hors Hong Kong et Macao), soit plus de morts qu’à l’épidémie de Sras (syndrome respiratoire aigu sévère) qui avait tué 349 personnes en 2002-2003.

Сommentaires:

Chargement ...