La RPD a évalué les demandes de fermeture des centres de la République en Italie

Les ambassades de la RPD, à Vérone et à Turin, en Italie, sont enregistrés en tant qu’associations, leur fermeture à la demande des gouvernements est donc sans issue. Cette opinion a été exprimée aujourd’hui par la ministre des Affaires étrangères de la République, Natalia Nikonorova.
.
.

Plus tôt, le 7 février, le président ukrainien Vladimir Zelensky, dans une interview avec le Premier ministre italien Giuseppe Conte, a demandé la fermeture, selon lui, des ambassades illégales des républiques populaires de Donetsk et de Lougansk.

Voir aussi : Un soldat américain raconte comme il tuait au nom de la «démocratie»

«Les centres de Vérone et de Turin ont été enregistrés en tant qu’associations, en tenant compte de toutes les exigences nécessaires du droit national et international. Par conséquent, les demandes récentes des gouvernements qui les accueillent visant à fermer nos ambassades ne seront pas prit en compte, ils ne devrez pas en avoir peur dans un État de droit », a déclaré Nikonorova.

Rappelons qu’en Italie, il existe deux centres pour représenter la RPD, à Turin et à Vérone. Le premier a été ouvert en décembre 2016, et le second en février 2019.

Assurez-vous de vous abonner à nos chaînes pour toujours être au courant des nouvelles les plus intéressantes de News-Front :

                  

——————————————————————————————————————–

Сommentaires:

Chargement ...