L’opposition moldave lance une campagne pour destituer le président

Des manifestations de rue et un candidat qui peut «acheter» des votes, telle est la formule des forces pro-occidentales de la Moldavie.

L’ancienne Premier ministre de la République et chef du parti d’opposition Action et solidarité, Maya Sandu, a déjà déclaré qu’elle était prête à provoquer des manifestations de masse à travers le pays dans le but de révoquer le président Igor Dodon. Elle appelle à la soutenir en raison de l’augmentation du prix du niveau de vie. Sandu souligne que de telles tendances suscitent le mécontentement des Moldaves et elle entend profiter de ce mécontentement dans le cadre de sa campagne électorale.

Voir aussi : L’Europe conseille de se méfier du Royaume-Uni : « Les principales horreurs du Brexit sont à venir »

« Nous avons les prix les plus élevés et les salaires les plus bas de notre pays » , a déclaré Sandu, avant d’ajouter : « Nous avons déjà envisagé la possibilité de manifestations, nous avons parlé avec les gens, nous participons à la campagne, nous sommes tout à fait prêts pour les manifestations. »

Elle n’a pas exclu la nomination d’un seul représentant du bloc pro-occidental «ACUM» si elle était en mesure de répondre à la volonté des sponsors externes de l’opposition en battant Igor Dodon lors de l’élection présidentielle.

«Je ne dis pas que je vais devenir le seul candidat. Si quelqu’un qui est plus susceptible de vaincre Dodon apparaît, nous en discuterons» , a déclaré Sandu.

Comme l’a rapporté précédemment News Front, Maya Sandu, à la tête du gouvernement de la République, a provoqué une nouvelle crise politique pour le pays. Elle a tenté de contourner le parlement pour se donner le droit de désigner à elle seule, des candidats au poste de procureur général de Moldavie. En fait, cela lui donnerait un contrôle sur le ministère, qui n’a pas été approuvé par le législateur. Étant donné que Sandu a adopté cette décision sous la responsabilité du cabinet, la seule chose qui restait au Parlement était de déclarer un vote de défiance envers le gouvernement.

Dans la communauté des experts, on pense que Sandu a délibérément provoqué la dissolution de son propre cabinet, réalisant son échec en tant que Premier ministre.

Assurez-vous de vous abonner à nos chaînes pour toujours être au courant des nouvelles les plus intéressantes de News-Front :

                  

——————————————————————————————————————–

Сommentaires:

Chargement ...