L’ancien chef de la sécurité poursuit en justice le journal de la famille de Pashinyan

Une semaine après avoir annoncé son entrée en politique, Artur Vanetsian, l’ancien chef du Service national de sécurité (SNS), a intenté un procès en diffamation contre un journal contrôlé par la famille du Premier ministre Nikol Pashinyan.

Dans un article non signé publié le mois dernier, le quotidien « Haykakan Zhamanak » a affirmé que Vanetsian était à l’origine de reportages diffamatoires sur la personne de Pachinian et de membres de sa famille diffusés par les médias antigouvernementaux. Il a indiqué que le principal « idéologue » de cette campagne était un ancien haut fonctionnaire lié à Mikael Minasian, gendre de l’ex-président Serge Sarkissian.

Mariam, la fille de 21 ans de Pachinian, a ajouté sa voix aux allégations. Le Premier ministre a également dit plus tard en janvier que la prétendue campagne de diffamation faisait partie de ce qu’il a appelé un complot « hybride » pour le discréditer et le renverser.

Vanetsian a fermement nié ces allégations et a exigé que le journal, qui est toujours officiellement dirigé par l’épouse de Pachinian Anna Hakobian, les retire. Un de ses avocats, Aramazd Kivirian, a affirmé mercredi au service arménien de RFE / RL qu’il avait poursuivi le journal parce qu’il avait rejeté la demande.

Сommentaires:

Chargement ...