Huawei à nouveau inculpé aux États-Unis pour vol de secrets industriels

La justice américaine a encore accentué la pression sur l’équipementier chinois Huawei. Le procureur fédéral de Brooklyn, Richard Donoghue, a inculpé, jeudi 13 février, le géant des télécoms de vol de secrets industriels et de contournement des sanctions contre la Corée du Nord.

Ce nouvel acte d’inculpation, qui remplace en l’étoffant celui déposé l’an dernier, comprend trois nouveaux chefs d’accusation, soit un total de seize. Huawei avait plaidé non coupable des treize premiers chefs, liés à des violations des sanctions américaines contre l’Iran, ainsi que des fraudes bancaires et informatiques.

Сommentaires:

Chargement ...