De nouvelles sanctions europénnes contre Damas

L’Union européenne a élargi la liste des sanctions contre les autorités syriennes, en y ajoutant huit nouvelles personnes et deux entreprises. Cela est indiqué dans une déclaration du Conseil de l’UE, diffusée lundi à Bruxelles.

« Aujourd’hui, le Conseil (de l’UE – réd.) a ajouté huit hommes d’affaires éminents et deux organisations associées à ces hommes d’affaires à la liste des individus et organisations soumis à des sanctions contre le régime syrien et ses partisans », indique le rapport.

Le document souligne que les activités de ces personnes et sociétés « ont profité au régime du président syrien Bachar al-Assad ».

Ainsi, comme le note le Conseil de l’UE, la liste « syrienne » de l’organisation comporte désormais comprend 277 personnes et 71 entreprises. En outre, les sanctions de l’UE contre Damas comprennent un embargo sur le pétrole, des restrictions sur certains investissements et un gel des actifs de la Banque centrale syrienne, situés dans l’UE.

Сommentaires:

Chargement ...