Jean-Marc Peillex assure avoir reçu plus de 800 insultes et menaces de mort à son encontre

Après que le maire de Saint-Gervais a reçu le Président de la République dans sa commune la semaine dernière, plus de 450 faux profils ont été créés sur Facebook pour l’insulter et le menacer. L’édile a décidé de porter plainte.

Le maire de Saint-Gervais, Jean-Marc Peillex, assure avoir reçu sur Facebook 800 insultes et menaces de mort à son encontre et contre Emmanuel Macron, rapporte France Bleu Pays de Savoie. Selon l’élu local, toutes ces publications, photos et commentaires sont liés à la visite du chef de l’État à Chamonix et dans le massif du mont Blanc, le 13 février.

Le maire a publié des captures d’écran de son mur Facebook.

​Comme M. Peillex l’a confié au média, plus de 450 faux profils ont été créés sur Facebook à ces fins. Son équipe les a pourtant bloqués, indique France Bleu.

L’élu a décidé de porter plainte. «Si on laisse passer, ça veut dire qu’on accepte, qu’on a peur, que les menaces nous paralyse. […] On ne peut pas laisser passer de telles choses, contre qui que ce soit. Et là, c’est un Président de la République et un maire: deux symboles de la République», a-t-il expliqué à France Bleu.

Сommentaires:

Chargement ...