Le milliardaire Michael Bloomberg entre dans le bataille des primaires démocrates

Malgré les accusations d’avoir « acheté » sa place dans la présidentielle américaine, traité de « milliardaire égocentrique », l’ancien maire de New York Michael Bloomberg devrait faire face, mercredi 19 février, au feu croisé des autres candidats à l’investiture démocrate, lors de son premier débat télévisé de la campagne.

Organisé dans la soirée à Las Vegas, dans le Nevada (2 h GMT jeudi), le débat démocrate, promet d’être chaud entre les candidats qui espèrent défier le républicain Donald Trump lors de la présidentielle de novembre.

Neuvième homme le plus riche du monde en 2019 selon Forbes, Michael Bloomberg se présente en candidat capable de rassembler au centre. L’ancien patron de l’agence Bloomberg finance sa candidature à coup de centaines de millions de dollars tirés de ses fonds personnels.

« J’ai quelque chose à dire à M. Bloomberg : les Américains en ont assez que des milliardaires achètent les élections », a lancé ce week-end le sénateur indépendant Bernie Sanders, favori dans les sondages pour les primaires démocrates.

« C’est une honte que Mike Bloomberg puisse acheter sa place dans les débats », a renchéri mardi la sénatrice progressiste Elizabeth Warren, en le qualifiant de « milliardaire égocentrique ».

Сommentaires:

Chargement ...