Emmanuel Macron soutient Angela Merkel dans son combat contre le racisme

Après que la chancelière allemande a fustigé le «poison» du racisme à la suite des attaques dans des bars à chichas de Hanau perpétrées pour «motivations xénophobes», le chef d’État français l’a assurée de son soutien dans son combat «contre la haine et le racisme».

Emmanuel Macron a exprimé jeudi 20 février son «immense tristesse» et son «plein soutien à l’Allemagne face à cette attaque tragique» et à son combat «contre la haine et le racisme», après les fusillades meurtrières à Hanau (centre) par un Allemand aux motivations «xénophobes».

En arrivant au sommet européen à Bruxelles, le le chef de l’État a dit être aux côtés des Allemands «pour le combat contre la haine et le racisme qui est conduit par la chancelière avec beaucoup de force, comme d’ailleurs par l’essentiel des forces politiques allemandes».

La présidente de la Commission européenne et ex-ministre allemande Ursula von der Leyen s’est dite «profondément choquée» par ces fusillades meurtrières, pour lesquelles la justice soupçonne une «motivation xénophobe», indique l’AFP.

Angela Merkel a pour sa part dénoncé jeudi «le poison» du racisme quelques heures après l’assassinat de neuf personnes, dont plusieurs d’origine kurde, par un Allemand aux «motivations xénophobes» lors d’une double fusillade dans des bars à chichas de Hanau, près de Francfort.

Сommentaires:

Chargement ...