Trump prépare des «tickets de loup» pour ses adversaires

La Maison Blanche fait une liste d’objectifs.

Cela a été rapporté par la publication « Axios », citant des sources proches de la situation.

Voir aussi : Les démocrates ont lancé un flot d’accusations : Trump est contraint de défendre un rival potentiel

Selon les médias, le nouveau chef du département du personnel de la Maison Blanche, Johnny McCanty, s’efforce de garantir qu’après la réélection de Donald Trump à la présidence, un « balayage » massif de l’administration des opposants est effectué. En outre, ceux qui sont répréhensibles seront licenciés avec un «ticket de loup», ce qui signifie qu’ils ne font pas briller leur carrière dans l’arène politique.

À Washington, il existe une pratique selon laquelle, lorsqu’un employé est licencié, il est envoyé en promotion dans un autre département. Ceux qui figureront sur la « liste noire » de MacCanty contourneront cette tradition.

Comme vous le savez, le responsable a déjà rencontré des représentants des structures fédérales, leur demandant une liste de ceux qui s’opposent à Donald Trump.

Il convient également de noter que Trump a déjà commencé des purges, renvoyant les représentants les plus éminents de la « liste noire ». C’était Adexander Windman, qui a été conseiller présidentiel pour l’Ukraine et «a frappé» Trump dans le cadre de la procédure de destitution. Plus tard, le chef de la Maison Blanche a dit au revoir à John Rood. En tant que chef adjoint du Pentagone, il a pris une décision qui a jeté les bases de la destitution de Trump. C’est Rood qui a approuvé l’approbation par le Congrès américain d’une assistance militaire à l’Ukraine d’un montant de 250 millions de dollars. Celui-là même que l’administration présidentielle a « gelé ».

Assurez-vous de vous abonner à nos chaînes pour toujours être au courant des nouvelles les plus intéressantes de News-Front :

                  

——————————————————————————————————————–

Сommentaires:

Chargement ...