La Française des Jeux a perdu son « heureux » gagnant

Le gagnant de plus d’un million d’euros ne s’est pas fait connaître depuis le tirage de l’EuroMillions du 20 décembre dernier. Il avait jusqu’au 18 février à minuit pour empocher la coquette somme. Le délai étant passé, l’État pourra récupérer ce pactole selon la règle en vigueur.

La Française des Jeux ne peut pas trouver l’heureux gagnant d’un pactole de 1.047.023 euros et 20 centimes depuis le tirage de l’EuroMillions du 20 décembre dernier, rapporte 20 Minutes.Selon le quotidien, le chanceux avait validé son ticket dans un bureau de tabac du centre commercial Grand Littoral de Marseille. Il pouvait se manifester jusqu’au 18 février à minuit pour empocher la somme.

Contactée par 20 Minutes, la Française des Jeux a indiqué que le gagnant ne s’était pas manifesté et restait inconnu. Il a ainsi perdu son jackpot à l’expiration du délai. D’après la règle en vigueur dans ce cas, l’argent sera reversé à l’État.  

La source souligne que jusqu’au 15 novembre dernier, les gains étaient transférés sous forme de fonds de réserve pour des opérations commerciales.

La Française des Jeux a expliqué à La Dépêche du Midi: «pour les jeux de tirage que ce soit EuroMillions ou Loto, les gagnants ont 60 jours pour se faire connaître à compter de la date de tirage».

«Le gagnant EuroMillions qui a validé son bulletin à Marseille et qui ne s’est pas fait connaître est un gagnant au rang deux, c’est-à-dire qu’il a gagné avec cinq numéros et une étoile. Étant donné qu’il ne s’est pas fait connaître, le gain est reversé à l’État. Les gains de rang un, (avec cinq numéros et deux étoiles), non réclamés à Loto et EuroMillions reviennent à la Française des Jeux et sont remis en jeu sous forme de jeux ou d’opérations promotionnelles ultérieurement. Au tirage, le montant d’un rang un est plus élevé qu’un montant d’un rang deux», a-t-elle conclu.

Сommentaires:

Chargement ...