Plusieurs milliers « d’abeilles tueuses » ont attaqué les pompiers américains

Il était aux alentours de 16 h jeudi 20 février quand les sapeurs-pompiers de Pasadena (États-Unis) ont été appelés. Une personne avait été piquée par une abeille.

Mais en arrivant sur place, les secours se sont rendu compte que la situation était autrement plus complexe, rapporte CNN relayé par Slate.

Les soldats du feu ont en réalité été confrontés à une colonie composée de 30 000 à 40 000 abeilles africanisées, aussi appelées abeilles tueuses. Ces abeilles, « très agressives », ont fait sept victimes selon Lisa Derderian, porte-parole des pompiers de Pasadena. Parmi elles, deux pompiers, un policier et deux autres personnes ont dû être évacuées vers un hôpital pour y recevoir des soins.

« Cela fait 18 ans que je travaille avec le département incendie maintenant, et nous avons répondu à de nombreux incidents liés à des abeilles, a poursuivi la porte-parole, interrogée par CNN. Mais nous n’avions encore jamais fait face à un incident de cette ampleur. »

Les autorités ont appelé un apiculteur pour maîtriser la situation. De nombreuses abeilles sont mortes lors de l’intervention des pompiers, qui ont pulvérisé du dioxyde de carbone et de la mousse dans leurs nids. Les autres sont parties à la nuit tombée. La ruche, qui se trouvait entre l’avant-toit et le toit d’un hôtel, a été déplacée pour éviter que les abeilles ne reviennent.

Сommentaires:

Chargement ...