Jean-Michel Dubois a distribué des tracts en chinois pour gagner les faveurs des Français d’origine asiatique

Jean-Michel Dubois, tête de liste soutenue par le Rassemblement national dans le XIIIe arrondissement de Paris, a distribué des tracts en chinois pour gagner les faveurs des Français d’origine asiatique aux prochaines municipales.

Soucieux de séduire les membres de la communauté asiatique de la capitale française, Jean-Michel Dubois, tête de liste dans le XIIIe arrondissement pour Aimer Paris, mouvement soutenu par Marine Le Pen, a distribué des tracts écrits en français et en chinois devant la galerie Masséna située en plein cœur du «triangle de Choisy», le plus grand quartier asiatique de Paris.

Dans son texte, le candidat «réaffirme sa totale solidarité à nos compatriotes français d’origine chinoise» devenus «victimes de stigmatisation et de discrimination de la part de certains suite à l’épidémie de coronavirus».Comme l’indique Le Point, le XIIIe arrondissement ne compte pas que des personnes d’origine chinoise, mais aussi des descendants de ceux qui avaient fui l’arrivée au pouvoir des communistes au Vietnam, au Laos et au Cambodge, ce qui expliquerait une certaine «compatibilité» avec le Rassemblement national, historiquement anticommuniste.

Le journal rappelle que la communauté asiatique de France subit «depuis des décennies» des problèmes de sécurité «à cause de préjugés racistes». Pour Le Point, cette situation pourrait profiter au Rassemblement national qui a pourtant «peu de perspectives dans la capitale parisienne», selon les récentes évaluations.À l’heure actuelle, la liste Aimer Paris soutenue par le RN est créditée de 4% des intentions de vote dans les enquêtes d’opinion, mais c’est bien dans le XIIIe qu’elle «nourrit ses plus grandes ambitions», souligne Le Point.

Сommentaires:

Chargement ...