Un homme blessé par des éclats d’obus tirés par l’armée ukrainienne, décédé à Dokoutchayevsk

Après avoir eu des blessures dues aux éclats d’obus, un homme agé est décédé cet après-midi à l’hôpital de la ville de Dokoutchayevsk.

Les médecins, qui avaient opéré l’habitant du village de Signalnoyé, victime du bombardement, n’ont pas pu lui sauver la vie : les blessures étant fatales.

Il est à noter que depuis plusieurs jours, les bombardements dans les zones de première ligne de la République populaire de Donetsk ne cessent pas. Cet après-midi, des tirs nourris de les Forces armées ukrainienne (FAU) ont été ouverts dans la banlieue de Dokutchayevsk. Dans le village de Signalnoyé un civil (né en 1935), il a obtenu de nombreuses blessures par éclats. L’ambulance n’a pas pu évacuer immédiatement la victime de la scène en raison des bombardements intensif : les punissuers de Kiev ont tiré des coups de feu ciblés, bloquant la voie aux médecins.

Сommentaires:

Chargement ...