Des suprémacistes blancs des USA encouragent leurs membres à propager le coronavirus aux Juifs et aux policiers

Des groupes extrémistes, notamment des néonazis et autres suprémacistes blancs encouragent leurs membres qui contractent le coronavirus à contaminer les policiers et les Juifs, selon des renseignements recueillis par le FBI, et rapporté par ABC News.

Dans une alerte obtenue par le média américain, le bureau du FBI à New York a informé que « les membres de groupes extrémistes s’encouragent mutuellement à propager le virus, s’il est contracté, par le biais d’interactions personnelles ».

L’alerte du FBI, qui a été diffusée jeudi, a indiqué aux services de police locaux que les extrémistes voulaient que leurs partisans essaient d’utiliser des vaporisateurs pour répandre du liquide corporel et leur crachat aux policiers dans la rue.

Les extrémistes ordonnent également aux partisans de propager la maladie aux Juifs en se rendant « dans tous les lieux où ils peuvent être rassemblés, incluant les supermarchés, les bureaux politiques, les entreprises et les lieux de culte ».

« Certaines personnes pensent que les Juifs ont créé le coronavirus pour vendre des vaccins […], à mesure que le coronavirus s’est propagé, nous avons observé comment les suprémacistes blancs, les néonazis et d’autres l’ont utilisé pour conduire leurs propres théories du complot, diffuser au maximum la désinformation et inciter à la violence sur leurs plateformes en ligne », a déclaré Michael Masters, le chef du Secure Communities Network, un groupe qui coordonne la sécurité des organisations juives et des synagogues à travers le pays.

Сommentaires:

Chargement ...