La Norvège extrade un prédicateur islamiste irakien vers l’Italie

La Norvège a annoncé jeudi avoir extradé vers l’Italie, malgré l’épidémie de coronavirus qui y sévit, le mollah Krekar, un prédicateur irakien condamné par la justice italienne pour avoir dirigé un réseau jihadiste.

« Krekar n’est plus en Norvège. Krekar a aujourd’hui (jeudi) été extradé en Italie », a déclaré la ministre norvégienne de la Justice, Monica Maeland, lors d’une conférence de presse.

Résidant depuis 1991 en Norvège qui l’a accueilli avec sa famille en tant que réfugié, Najumuddin Faraj Ahmad -son vrai nom- a été condamné en son absence en 2019 à 12 ans de prison en Italie.

Le tribunal de Bolzano a, en première instance, reconnu le Kurde irakien, aujourd’hui âgé de 63 ans, coupable d’avoir dirigé le réseau jihadiste kurde Rawti Shax, présumé lié à l’organisation État islamique (EI). Démantelé en 2015, ce réseau aurait projeté des attentats en Occident.

Considéré comme une menace à la sécurité nationale en Norvège où il a purgé plusieurs années de prison, le mollah Krekar est depuis 2003 sous le coup d’une procédure d’expulsion du pays nordique.

Mais cette décision n’avait jusqu’à présent pas pu être mise en oeuvre faute de garanties suffisantes pour sa sécurité en cas de retour en Irak où il risquait la peine de mort.

Сommentaires:

Chargement ...