Le G20 va injecter 5000 milliards de dollars au total dans l’économie mondiale

Les pays membres du G20 ont annoncé leur intention d’injecter «plus de 5000 milliards de dollars» dans l’économie mondiale pour «contrer les répercussions sociales, économiques et financières de la pandémie» du nouveau coronavirus, lors d’un sommet virtuel d’urgence jeudi.

Un chiffre qui résulte de l’addition des mesures prises par les États et banque centrales participant à ce sommet.

«Nous sommes fermement résolus à présenter un front uni contre cette menace commune», ont ajouté les représentants des grandes puissances mondiales dans un communiqué publié à l’issue de la réunion en visio-conférence présidée par le roi Salmane d’Arabie saoudite.

A LIRE : Le sommet du G20 se tiendra par visioconférence suite à l’édidémie sésastreuse

Le bilan mondial de la pandémie de Covid-19 a dépassé les 21.000 morts et enfermé chez eux de manière inédite plus de trois milliards de personnes.

La réunion est intervenue à un moment où les grandes puissances s’activent pour atténuer les effets de la pandémie sur leurs propres économies, comme les États-Unis, l’Allemagne ou l’Arabie saoudite qui préside le G20 cette année.

Les 20 plus grandes économies mondiales ont également annoncé qu’elles travailleraient avec les organisations internationales «afin de déployer un ensemble de mesures financières solides, cohérentes, coordonnées et rapides».

Elles ont en outre appelé ces institutions, dont l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et le Fonds monétaire international (FMI), à «aider les pays émergents et en développement à faire face aux chocs sanitaires, économiques et sociaux du Covid-19».

Сommentaires:

Chargement ...