George Soros : « La pandémie de Covid-19 ne connaît pas de frontières »

Le milliardaire George Soros a décidé d’aider sa ville natale à lutter contre le coronavirus. Ses fondations Open Society octroieront un million d’euros à la capitale hongroise.

George Soros : "La pandémie de Covid-19 ne connaît pas de frontières"

George Soros, financier milliardaire de 89 ans, a déclaré ce lundi que ses fondations Open Society consacreraient un million d’euros à la lutte contre le Covid-19 à Budapest, rapporte Reuters.

«La pandémie de Covid-19 ne connaît pas de frontières, que ce soit entre les pays, les communautés, les religions ou les personnes», déclare M.Soros dans un communiqué. «N’importe qui peut être infecté, mais certains d’entre nous sont plus vulnérables que d’autres.»

«Je suis né à Budapest, au milieu de la Grande Dépression, une décennie à peine après que la grippe espagnole a fait des milliers de morts à Budapest», raconte-t-il. «J’ai vécu la Seconde Guerre mondiale, le règne d’Arrow Cross [l’époque où le parti fasciste des Croix fléchées, pro-allemand et antisémite, était au pouvoir, ndlr] et le siège de la ville. Je me souviens de ce que c’est que de vivre dans des circonstances extrêmes.»

La pandémie du coronavirus qui sévit à travers le monde a déjà fait 447 infectés et 15 morts en Hongrie, selon le Centre national de santé publique. Ces chiffres augmentent régulièrement et le gouvernement hongrois s’attend à ce que la situation s’aggrave.

Les rassemblements de plus 500 personnes en extérieur et de plus de 100 personnes en intérieur sont interdits dans le pays. Tous les établissements culturels et de loisirs sont fermés, de même que les écoles et universités. Les visites dans les hôpitaux et les maisons de retraite sont interdites, et les visites dans les prisons font l’objet de restrictions, relate le site de l’ambassade de France en Hongrie.Il n’y a pas de limite de durée à ces mesures. Le gouvernement précise juste que «l’impact de l’épidémie pourrait durer des mois plutôt que des semaines».

Des mesures de confinement comparables à celles en vigueur en France n’ont pas encore été décidées jusqu’ici par le gouvernement hongrois, mais elles pourraient l’être très prochainement.

Сommentaires:

Chargement ...