Les footballeurs espagnols s’opposent au chômage technique dû au coronavirus

Les footballeurs professionnels des première et deuxième divisions espagnoles ne sont pas d’accord avec la décision de LaLiga de recommander aux clubs d’utiliser le système de chômage technique partiel.

Les footballeurs espagnols s'opposent au chômage technique dû au coronavirus

Les joueurs de Barcelone

« Il est étrange que la LaLiga soutienne de telles mesures compte tenu du fait que le contrôle économique et la bonne santé financière prêchés par le patronat vis-à-vis des clubs n’ont pas fourni de matelas pour une situation temporaire de deux mois, sachant que le championnat a été suspendu et non annulé », a écrit le syndicat des joueurs, l’AFE, dans un communiqué.

A LIRE : Football : les joueurs du FC Barcelone ont accepté de réduire sensiblement leurs salaires pour la durée du confinement

« Les clubs et les joueurs eux-mêmes ont conclu des accords concernant les salaires », précise encore l’AFE. Le président de LaLiga Javier Tebas a aussitôt réagi via Twitter.

A LIRE : AS Roma célèbre l’héroïsme des médecins iraniens

« Les joueurs de Barcelone, Betis, l’Atlético Madrid, Saragosse, Osasuna et autres, comprennent que le contrôle économique de LaLiga n’a rien à voir avec les effets économiques du Covid-19. Et l’ERTE (la procédure juridique que les entreprises doivent suivre en Espagne pour suspendre temporairement ou réduire la durée des contrats de travail – réd.) est l’instrument juridique prévu si votre activité est réduite pour cause de force majeure. »

Les joueurs de différentes équipes espagnoles, comme le FC Barcelone et l’Atlético Madrid, ont accepté ces derniers jours une forte baisse salariale. Selon le quotidien Marca, LaLiga estimerait les pertes totales de ses clubs à 956,6 millions d’euros si les championnats ne pouvaient pas reprendre. Dans un championnat à huis clos, les clubs perdraient encore quelque 303,4 millions d’euros de recettes. Un scénario très improbable avec un public ne coûterait aux clubs « que » 156,4 millions d’euros. L’Espagne est l’un des pays les plus touchés par le coronavirus avec 130.000 personnes contaminées et 12.500 décès.

Сommentaires:

Chargement ...