La Russie met en garde contre certains aliments potentiellement porteurs par le Covid-19

Le risque d’être contaminé par le coronavirus via les aliments existe-t-il? Selon des spécialistes russes, les gens peuvent théoriquement être infectés par les produits alimentaires qu’une personne malade a touché auparavant.

La Russie met en garde contre certains aliments potentiellement porteurs par le Covid-19

Le conseil d’experts de l’Union pan-russe des consommateurs Roskontrol a fourni quelques conseils sur le bon traitement des produits alimentaires pour ne pas attraper le coronavirus.

Comme l’ont expliqué les spécialistes sur le site de Roskontrol, bien que l’infection par les aliments soit peu probable, une telle possibilité existe. Par exemple, via les fruits et légumes.

«Théoriquement, si une personne malade éternue sur une pomme et que vous mangez cette pomme juste après, il y a un risque [d’attraper le coronavirus, ndlr]. Mais en pratique, il y a peu de chances », a assuré l’organisation en appelant toutefois à bien laver les fruits et légumes.

La situation concernant les produits emballés est la même. Selon les experts, si le Covid-19 se trouve sur un yaourt ou une bouteille d’eau, qu’une personne les a empoignés et a par la suite touché son visage, il y a une réelle possibilité d’infection, même si elle est faible.

Les spécialistes rappellent que le coronavirus ne peut pas se reproduire dans les aliments et meurt au bout de quelques heures en dehors de son porteur. De ce point de vue, la viande est absolument sûre.

«On sait que le coronavirus, comme les autres virus (contrairement aux bactéries), ne se reproduit pas dans les aliments et meurt rapidement sur leur surface», a souligné Andreï Mosov, conseiller scientifique de Roskontrol, sur le site de l’organisation.

Il existe plusieurs points de vue concernant la période pendant laquelle le coronavirus peut rester sur une surface. Selon une étude des Instituts nationaux de la santé (NIH) des États-Unis, il survit plus longtemps sur le carton, jusqu’à 24 heures, et jusqu’à deux ou trois jours sur les surfaces en plastique et en acier inoxydable. Selon les informations de Roskontrol, le virus reste actif sur les surfaces en plastique jusqu’à sept heures.

Сommentaires:

Chargement ...