Malgré l’épidémie, le système bancaire iranien est bien contrôlé

L’attribution des facilités financières, le report de remboursement des prêts bancaires, l’octroi des indemnités à ceux qui ont dû réduire ou arrêter leur activité et la protection des commerces touchés par la pandémie du Covid-19 constituent une partie des mesures prises par le gouvernement et le système bancaire iraniens en vue de contrôler les conséquences économiques du coronavirus.

Malgré l'épidémie, le système bancaire iranien est bien contrôlé

La pandémie du coronavirus a entraîné un défi économique pour les milieux d’affaires dans tous les pays du monde. Cette crise causée par la propagation du Covid-19 est tellement vaste que les experts économiques avertissent à l’échèle mondiale au niveau des risques de l’aggravation du problème du chômage, la faillite de certains commerces, la baisse des revenus, le licenciement des travailleurs et la stagnation économique.

A LIRE : Un haut diplomate européen appelle à la levée des mesures entravant l’acheminement de l’aide humanitaire en Syrie et en Iran

Les différentes parties de l’économie iranienne aussi se heurtent aux problèmes liés à la pandémie du coronavirus. Pourtant dans les conditions actuelles où l’économie iranienne est déjà menacée par les sanctions inhumaines américaines, le gouvernement et le système bancaire de la République islamique d’Iran se sont engagés à contrôler les conséquences négatives du coronavirus.

Parmi ces mesures prises par le gouvernement et le système bancaire iraniens pour contrer les impacts négatifs du Covid-19, l’on peut citer; l’attribution d’un milliard d’euros par la Caisse du développement national, l’attribution des facilités financières à hauteur de 750,000 milliards de rials iraniens, le prolongement de 3 mois des délais de remboursement des prêts bancaires, l’attribution des prêts de 10 millions de rials iraniens à 23 millions de foyers iraniens, l’octroi des prêts à taux bas destinés à 4 millions personnes dont le travail est touché par la crise du coronavirus.

Le fait qui aggrave les problèmes de l’Iran dans la lutte contre le coronavirus, c’est la poursuite des sanctions sans précédent des États-Unis contre le peuple iranien. Alors que les autres pays réalisent aisément leurs plans de protection économique face à la pandémie du coronavirus, l’Iran est privé de beaucoup de moyens permettant conter les impacts négatifs du Covid-19.

Сommentaires:

Chargement ...